Accueil > Connaître et choisir > La fabrication du cercueil

Les cercueils étaient autrefois fabriqués à l’unité par des menuisiers locaux, sur mesure et dans l’urgence au moment du décès. Avec l’évolution de la réglementation et la professionnalisation du secteur des pompes funèbres, les cercueils sont aujourd’hui fabriqués par des entreprises spécialisées, selon un processus qui garantit leur qualité et leur conformité à la norme.

La fabrication du cercueil

La fabrication en images
Sélection des arbres
Stockage des grumes
Débitage des grumes
Passage en séchoir
Panneautage
Usinage des panneaux
Montage
Mise à la teinte et vernissage
Equipement du cercueil
Stockage

 

  • Dans les forêts destinées à l’exploitation du bois, les arbres sélectionnés sont coupés et les grumes sont débitées en avivés ou en plots stockés à l’air libre dans des parcs à bois pour faire diminuer leur taux d’humidité.
  • Les bois sont ensuite séchés dans un séchoir, à un taux d’hygrométrie contrôlé pour garantir un collage, un usinage et un vernissage de qualité.
  • Ils sont débités en planches pour constituer des panneaux qui sont découpés aux dimensions puis poncés.
  • Les panneaux bruts sont usinés pour être prêts à monter : mise à la longueur souhaitée, réalisation des formes et des moulures, perçage des trous de fixation…
  • Le châssis, la cuvette et le couvercle sont montés manuellement ou sur une cadreuse avec un assemblage par joints métalliques, vissage et collage.
  • Le cercueil est ensuite teinté à la couleur souhaitée et verni en plusieurs couches.
  • Puis la cuvette biodégradable est posée, les poignées et le couvercle sont vissés.
  • Le cercueil est conditionné et expédié vers l’agence de pompes funèbres où il sera personnalisé en fonction des souhaits des proches du défunt (pose du capiton, de la plaque, des ornements…).

Une fabrication 100 % française de haute qualité

Les cercueils en bois commercialisés en France sont majoritairement fabriqués dans les régions françaises, très souvent à partir de bois locaux. Les Industriels Français du Cercueil contribuent, à ce titre, au développement de l’économie de nos régions, de la filière forestière et à une gestion durable des forêts.

Les cercueils fabriqués par les industriels français sont des produits de grande qualité, fabriqués dans un matériau noble et issus d’une tradition et d’un savoir-faire transmis de génération en génération.

Bien que la fabrication soit aujourd’hui industrialisée, de nombreuses étapes comme l’assemblage ou les finitions restent manuelles. Les cercueils font l’objet d’un contrôle qualité qui garantit à la fois la stricte conformité du produit à la réglementation et l’hommage au défunt dans la dignité.

 

Les essences de bois

A l’exception de certaines essences exotiques, les bois utilisés par les industriels français pour la fabrication des cercueils sont issus de forêts gérées durablement : les arbres récoltés pour la fabrication ont été plantés pour cet usage et sont systématiquement remplacés. Si elle n’est pas obligatoire, la certification PEFC ou FSC constitue une garantie de cette gestion durable de la forêt.

Pour tous les bois, la traçabilité de l’origine est une obligation légale. Elle évite tout commerce illégal du bois et limite la déforestation dans les pays où la gestion forestière n’est pas aussi strictement contrôlée qu’en France.

Les bois utilisés sont très majoritairement produits localement dans les forêts françaises, ce qui limite les coûts et les impacts environnementaux liés aux transports et contribue à la vitalité de l’économie forestière nationale.

Pour proposer une gamme de cercueils conformes aux attentes de toutes les familles, les fabricants utilisent une grande variété d’essences de bois :

  • Des bois précieux, comme l’acajou ou le noyer, réservés à la fabrication de cercueils d’exception
  • Le chêne est l’essence la plus utilisée. D’autres bois durs, comme le châtaignier ou l’érable, sont aussi régulièrement employés
  • Des bois tendres : mélèze, sapin, épicéa…
  • Certains bois exotiques, comme l’ayous
  • Diverses essences de bois de qualité secondaire, revêtues d’un placage bois